coronavirus 2019 conseils ARAM et FAQ

Nos conseils et questions / réponses

La pandémie de coronavirus est une situation sans précédent dans la mémoire vivante de la plupart des gens.  Les marchés financiers mondiaux ont été secoués et les voyages nationaux et internationaux ont été sévèrement restreints. Les gouvernements ferment les écoles, limitent les déplacements, interdisent les grands rassemblements et les gens prennent de la « distance sociale ». Nos  programmes d’enseignement secondaire, basés sur les mouvements internationaux et les contacts entre les gens, sont particulièrement touchés.

La situation évolue de minute en minute et toute l’équipe ARAM ainsi que ses partenaires sont mis au défi de se tenir informée des derniers développements.

Le fait que chaque pays, État, province et école gère la situation différemment, et qu’il n’existe pas de réponse unique et correcte pour chaque destination, complique encore les choses.  Et même lorsqu’il y a une réponse, elle peut être dépassée d’ici demain.  Nous ferons de notre mieux pour fournir à nos partenaires des informations précises en temps utile.

Dans cette optique, nous avons établi une liste d’informations générales utiles ci-dessous, ainsi que des informations détaillées par école.  Les informations sur les écoles comprendront des mises à jour sur les fermetures, les cours en ligne et tout autre détail pertinent dont nous disposons.

Je sais que c’est une période difficile pour nous tous, mais en travaillant ensemble, nous pouvons y arriver.

La Chine, qui a subi les pires conséquences du virus, revient maintenant à la normale. La Corée du Sud a également été durement touchée et le nombre de cas semble diminuer. Deux semaines après que les dix premières villes du nord de l’Italie aient été déclarées « zone rouge » et mises sous séquestre, elles ont annoncé aujourd’hui qu’elles n’avaient plus de nouvelles infections. En Europe et aux États-Unis, la situation va s’aggraver au cours des prochaines semaines, mais elle va s’améliorer.

Nous espérons que le reste du monde suivra l’exemple de la Chine et de la Corée du Sud et que nous serons de l’autre côté de cette pandémie d’ici le début de l’été.

Pour répondre à vos questions immédiates, nous avons compilé la FAQ suivante (foire aux questions) et la mettrons à jour au fur et à mesure que nous obtiendrons plus d’informations.

Que fait ARAM avec les étudiants actuellement inscrits au programme ?

La distanciation sociale et une hygiène rigoureuse semblent être le meilleur moyen de limiter la propagation et c’est ce que nous conseillons aux étudiants de faire maintenant.

Que se passe-t-il si les écoles ferment dans les jours ou les semaines à venir ?

Franchement, nous nous attendons à ce que davantage d’écoles ferment car cela semble être une mesure efficace pour contenir la propagation. Si les écoles ferment, les élèves resteront chez eux dans leur famille d’accueil. Nous nous attendons à ce que les écoles assurent un certain hébergement en proposant des cours en ligne ou d’autres devoirs afin que les étudiants puissent poursuivre leurs études. Chaque école prendra ces décisions de manière indépendante et nous compilons des détails sur chacune d’entre elles.

États-Unis : à ce jour, il n’existe aucune directive nationale visant à fermer des écoles. Au fur et à mesure que nous recevons des informations concernant des fermetures d’école (si vous n’en êtes pas informé avant nous), nous vous tiendrons informé.

Canada : Les écoles secondaires publiques devaient fermer pendant les vacances de mars et probablement pour une durée indéfini en fonction de l’évolution de la propagation du virus. De plus le gouvernement canadien a mis en place une période de quarantaine obligatoire de 14 jours pour toutes personnes en provenance de France sur le territoire Canadien.

– Irlande : Toutes les écoles en Irlande fermeront par mesure de précaution du 13/03 au 29/03. L’Irlande a un nombre limité de cas confirmés et nous conseillons à tous les étudiants de rester dans leur programme d’échange pendant que les écoles sont fermées. Nous espérons que les écoles seront fermées pendant un peu plus de deux semaines et que les élèves retourneront à l’école, dans la plupart des cas, pendant une semaine avant les vacances de Pâques. Nous avons également été informés que les écoles envisageront de raccourcir les vacances de Pâques afin de réduire au maximum les perturbations. Bien que les élèves ne puissent pas aller à l’école, ils enverront des travaux à réaliser et nous suivrons cela de près.

Italie : Toutes les écoles sont fermées et les élèves restent chez eux avec leur famille d’accueil, en respectant les protocoles locaux.

France : Toutes les écoles seront fermées à partir du 13 mars jusqu’à nouvel ordre.

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site gouvernemental : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Pour les personnes à l’étranger consulter les recommandation du pays d’accueil sur : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/

Quels sont les plans pour l’automne 2020 ? 

Nous allons de l’avant avec les plans de nos programmes qui se dérouleront comme d’habitude.  Nous respecterons et nous nous conformerons aux réglementations gouvernementales nationales et régionales. S’il s’avère impossible pour un étudiant de se rendre à l’étranger en raison de restrictions de voyage, il recevra un remboursement de la majeure partie de son programme étudier au cas par cas.

Que faire si je souhaite que mon enfant rentre chez lui plus tôt ?

Si une famille souhaite que son fils/sa fille rentre chez lui/elle maintenant en raison de COVID-19, cela peut être organisé, à condition qu’il n’y ait pas de restrictions données par les autorités. Les frais de changement de vol, le cas échéant, seront pris en charge par les parents naturels. Mais nous ne demandons pas aux étudiants de mettre fin à leur programme pour le moment.

Dans le cas peu probable où un étudiant développerait une maladie due au virus, que faire ?

La plupart des assurances de nos partenaires ou votre propre assurance maladie complémentaire prendra en charge le traitement nécessaire.

Les frais médicaux admissibles engagés à la suite du virus Corona sont couverts comme pour toute autre maladie. En ce qui concerne le rapatriement médical, comme pour toute autre maladie éligible, des critères doivent être remplis et chaque cas individuel doit être présenté à son assurance qui doit approuver et prendre les dispositions nécessaires. Notre recommandation est que dès qu’un étudiant, même de loin, a la possibilité d’être exposé au virus ou d’en présenter les symptômes, il contacte son assurance pour discuter de toutes les options.

Si un étudiant soupçonne qu’il a attrapé le COVID-19, il doit immédiatement contacter le service des réclamations de la compagnie d’assurance et demander une aide médicale. Les étudiants devront suivre les instructions des autorités locales concernant le traitement de COVID-19.

Comment accompagner au mieux mon enfant actuellement sur place ?

En général, nous conseillons aux parents d’élèves de soutenir les élèves dans la poursuite de leur programme et d’agir aussi normalement que possible, tout en prêtant attention aux directives sur la façon de se protéger et de protéger les autres.

Pour l’instant, veuillez rassurer votre enfant. Il semble que les personnes de moins de 20 ans ne soient pas aussi affectées par le virus que les personnes plus âgées, et plus vous serez rassurant et capables de rester calmes, plus votre enfant pourra facilement surmonter cette situation sans précédent.

Puis-je m’inscrire à un séjour linguistique pour cet été ?

Nous nous continuons les inscriptions de nos candidats pour cet été, lorsque la situation sera redevenue normale, espérons-le. Nous sommes pleinement conscients de l’incertitude et de l’hésitation potentielle des étudiants et des parents d’élèves, et nous prenons des mesures pour faciliter la situation.

Politique d’annulation plus flexible

En ce qui concerne la situation des coronavirus, nos partenaires étrangers adoptent des politiques d’annulation plus flexibles afin de nous soutenir.

Politique d’annulation et de remboursement de COVID19 pour l’année de programme 2020/21

Avant le début du programme

– Si l’étudiant ne peut pas commencer son programme parce que la France est inscrite comme zone interdite aux voyageurs au début du programme, les frais de programme lui seront majoritairement remboursés (hors acompte, frais d’adhésion à l’association et frais éventuellement retenus par nos partenaires).

– Au début du programme, si le pays d’origine de l’étudiant figure sur la liste des zones interdites à la circulation ou si le voyage de France vers le pays d’accueil de l’étudiant est interdit, les frais de programme lui seront majoritairement remboursés (hors acompte, frais d’adhésion à l’association et frais éventuellement retenus par nos partenaires).

– En cas d’annulation pour d’autres raisons, les conditions d’annulation habituelles s’appliquent.

Pendant le programme

– Si un étudiant est invité à s’isoler pendant deux semaines ou plus, mais préfère mettre fin à son programme et rentrer chez lui, ou bien si les autorités locales demandent aux étudiants étrangers en général ou aux étudiants du pays d’origine en particulier de quitter le pays du programme nous étudierons la situation au cas par cas selon la politique du partenaire local ou de l’établissement concerné.

– En cas de retour anticipé d’un étudiant pour d’autres raisons, les conditions habituelles s’appliquent.

Nous savons que la période actuelle est difficile pour tout le monde.  Nous travaillerons avec vous pour traverser cette période et vous tiendrons régulièrement informés.

Bien cordialement

Ericka PERRET

La Directrice